Interview de Tom Vdh alias Thomas vanderheyden photographie

  |   Interview   |   Aucun Commentaire

Portrait de Tom Vdh

Capteur de Rêve ::Bonjour Thomas, peux tu te décrire en quelques mots ?

Amoureux de la nature avant tout, je suis tombé dans la marmitte de dame nature dès la naissance.

Enfant j’ai toujours passé des journées entières à observer les insectes dans leur environnement.

Bref la nature vibre en moi.

Désormais depuis l’acquisition de mon 1er refelx en 2011, j’essaye de magnifier cette nature de façon artistique.

CdeR :Quelle est ta spécialité ?

La proxi photographie, mettre en avant ces fleurs et insectes de façon artistique en jouant sur les angles de prise de vue et les nuances dans les bokehs. Je privilégie les lumières matinales et du soir.

J’aime aussi photographier la forêt et ses ambiances si caractéristiques.

© Tom Vdh

© Tom Vdh

CdeR : Comment es-tu arrivé à la photographie ?

Par hazard, je me suis inscrit sur Facebook et divers forum en 2011 pour m’inspirer et obtenir des conseils sur la photo. 

CdeR : Comment t’es-tu formé?

Comme dit précédemment, c’est seul en parcourant les divers forums et écoutant les critiques des photographes plus avertis, et surtout sur le terrain. Un autodidacte quoi !

CdeR : Quel est ton matériel photo fétiche ?

Pour le moment mon Pentax K5 et le 300 mm à focale fixe qui me permet de créer ce que je souhaite de façon artistique, le « petit » Tamron 90 mm macro me suis partout aussi.

Pour les photos en forêt, je privilégie mon 35 mm focale fixe au rendu et piqué que j’apprécie énormément.

depuis un an j’utlise aussi des vieux objectifs M42 tout manuel qui me donnent satisfaction niveau rendu du bokeh

CdeR : Peux tu nous commenter la photo que tu as choisi pour illustrer cette interview ?

Orchidée © Tom Vdh Orchidée

Orchidée © Tom Vdh Orchidée

Cette photo d’orchidée représente vraiment ma passion que j’ai pour ces fleurs, en la mettant ainsi en valeur je montre aux lecteurs que la beauté de la nature est là juste sous leurs pieds.

CdeR : Quels conseils donnerais tu à un jeune  qui débute ?

Pratiquer, écoutez, se faire plaisir et que tout n’arrive pas comme ça !

© Tom Vdh

© Tom Vdh

CdeR : Que recherches-tu à travers cet art ,et à faire partager ?

Me faire plaisir, car avant la photo c’est le fait d’être sur le terrain qui me fait du bien (je m’y ressource) et après partager car je ne me cache pas, cela fait toujours plaisir d’avoir des retombées positives sur son travail phtographique 😉

CdeRPeux tu nous relater un de tes meilleurs souvenirs ainsi que le pire ?  

Le meilleur ? l’an dernier en 2014 quand j’ai pu trouver un spot à orchidée où j’ai dénombré pas loin de 10 espèces différentes !

Le pire, aucun si ce n’est la perte de mon téléphone lors d’une sortie photo mais c’était plutôt marrant ^^

CdeR : Que les sont les œuvres majeures de ton parcours?

Difficile pour moi de dire quel oeuvre sort du lot par rapport à d’autres mais certaines sortent du lot par le fait d’avoir obtenu le statut de meilleur Auteur Nature du concours de la fédération française de photographie en 2014 (cardamine des prés et araignée)

CdeR : Quels sont les photographes qui t’ inspires ?

Jérôme Chilard et Christian Hoffner

CdeR : Quelle est ta plus grande source d’inspiration ?

La nature tout simplement..

© Tom Vdh

© Tom Vdh

CdeRQuels lieux te font rêver ? Si dans l’absolu, tu pouvais y shooter . 

La Nouvelle Zélande et le Kamchatka

CdeR : Photographies-tu avec une idée en tête, ou te laisses tu  porter par les occasions qui se présentent?

Au début non j’étais un peu foufou mais depuis peu j’étudie la compo et le type de photo que je pourrais faire avant d’aller sur le lieu et je prospecte bcp plus les terrains.

CdeR : Quels sont les logiciels et plug-ins que tu utilises pour retoucher et gérer tes photos?

Camera raw et photoshop et un plugin pour desaturer les couleurs et leur donner un côté « vintage »

CdeR : Quels sont tes projets photographique 2015 ?

Un stage photo dans le Vercors

CdeR : La question de fin d’interview ,si tu pouvais te réincarner , en quoi et pourquoi ?

En Buse Variable, c’est toujours le rapace qui me fascine depuis mon plus jeune age, je rêve de le photographier 😉

CdeR : Un dernier mot ?

Merci de m’avoir accorder cet entretien car sachez que je ne suis pas forcément d’une nature bavarde .

Ses Liens :

Facebook Pro

FaceBook Privé

© Thomas Vanderheyden

© Thomas Vanderheyden

facebooktwitterfacebooktwitter
facebooktwitterfacebooktwitter

AUTEUR - Nathalie Debarnaud

Aucun Commentaires

Poster un Commentaire